Azarea Box

La Confrérie de la Dague Noire tome 1 : L’Amant Ténébreux

Posted on: juin 25, 2010

LA CONFRERIE DE LA DAGUE NOIRE

Tome 1 : L’Amant Ténébreux de JR Ward

Résumé :

Une guerre fait rage à l’insu des humains. Six vampires protègent leur espèce contre la Société des éradiqueurs. Ces guerriers sont regroupés au sein de la mystérieuse Confrérie de la dague noire. À sa tête, Kolher, leader charismatique et implacable… L’un de ses plus fidèles guerriers est assassiné, laissant derrière lui sa fille, une magnifique jeune femme, une sang-mêlé qui ignore tout de son destin. Et c’est à Kolher qu’il incombe de faire découvrir à Beth le monde mystérieux qui sera désormais le sien…

Mon avis :

Une série très attendue. Et cette attente était amplement méritée :p

Ce tome est centré sur Kolher et Beth. Deux êtres que tout oppose. Deux êtres qui n’auraient jamais dû se rencontrer et encore moins s’aimer. Mais le destin est capricieux et les a fait se faire rencontrer.

Beth : Jeune journaliste moderne, solitaire et qui mène une vie banale. Jusqu’au jour où elle rencontre Kolher et là tout son univers bascule. Apprendre l’existence d’un univers parallèle, ne pas être soi-même totalement humaine… bref elle va devoir réapprendre à vivre. Une vraie initiation, une vraie renaissance.

Kolher : Vieux vampire à moitié aveugle, bourru, violent, misogyne… les qualificatifs négatives ne manquent pas pour décrire le caractère de Kolher. Malgré tout, le vieil ours qu’il est va devoir apprendre à vivre au côté d’une femme douce telle que Beth. Et c’est là que c’est incroyable : la glace fond et Kolher va apprendre l’existence d’un doux sentiment : l’amour. Et tout cela grâce à Beth.

Nous sommes donc devant une véritable romance, un véritable coup de foudre digne des plus grands romans à l’eau de rose. Pourtant on ne peut pas s’empêcher de s’attacher à ses personnages charismatiques et tellement vivants. Mais l’action a aussi une part importante de l’histoire. Cette guerre qui fait rage à l’insu des humains est une guerre sanglante pour les deux côtés avec des pertes, du sang et de la sueur versés. Cela s’enchaîne tellement vite qu’on a pas le temps de s’ennuyer et que limite les pages se tourne d’elle-même :p

Par compte, tout n’est pas exempte de défaut, loin de là. Le véritable gros problème de ce livre vient malheureusement d’une traduction plus que bancale. Outre le changement des noms qui peut dérouter le lecteur (Audasz qui est surnommé D. … pourquoi ne pas avoir mis A.?), l’utilisation de la négation n’est pas très « au point ». Rare sont les négations utilisant le petit mot magique « ne » et on a l’impression de se retrouver avec des personnages qui ne parlent pas bien ou pas correctement… Enfin, les fautes d’orthographe et de frappes piquent aussi les yeux :s

Malgré ce constat d’échec pour la traduction, heureusement le fond du livre est là et est tellement passionnante qu’on en redamnde encore ! (avec une meilleure traduction please !!!)

En résumé :

– Des personnages attahcants et intéressants

– Le couple Kolher/Beth

– Une traduction plus que bancale

8,5/10

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :