Azarea Box

La Madone des Enterrements

Posted on: février 8, 2011

LA MADONE DES ENTERREMENTS

de Madeleine Wickham (Sophie Kinsella)

 

Résumé :

Dans la vie, Fleur croque du veuf. Richissime, de préférence. Le repérage n’a rien de sorcier : les pages nécrologiques du Times y suffisent. Ensuite : voilette, larme à l’oeil, sourire charmeur aux funérailles… Et l’affaire est dans le sac. Quelques milliers de livres sterling plus tard (jusqu’à l’épuisement de la carte de crédit, en fait), Fleur passe au suivant…

Or, cette fois, le suivant n’a rien du pigeon ordinaire. Certes, Richard Favour est plein aux as. Certes, la mort de sa femme le met à la merci du premier arnaqueur venu. Mais Fleur n’est pas la première sur le coup. Dans la famille Favour, les convoitises sont un sport national : de quoi bousculer les plans de la vamp des funérariums…

 

Mon avis :

Sophie Kinsella, l’auteur de la très bonne série de l’Accro du Shopping, nous livre un livre rempli d’humour.

Le fond de l’histoire est grave, traitant d’un sujet lié plus ou moins à la mort. Pourtant, l’auteur réussie à nous livrer une histoire légère et pleines d’humours, notamment grâce à des personnages caricaturaux et qui, finalement, peuvent nous ressembler. Seul point négatif, j’ai trouvée la fin très rapide et eue un arrière goût de « bâclée ».

Parlons-en d’ailleurs de ces personnages. Fleur, l’héroïne est un personnage cynique et matérialiste. Une seule chose l’intéresse : pigeonner les veufs. Tout aller bien, jusqu’à ce qu’un grain de sable grippe la machine. Richard est ce grain de sable. Veuf récent, il a toujours idéalisé sa défunte femme. Pourtant, dès l’instant où Fleur entre dans sa vie, ses convictions les plus fortes vont voler en éclats et il devra se remettre en question plus d’une fois. Zara est la fille de Fleur. Depuis toujours, elle est ballottée de droite à gauche par sa mère et ses amants du moment. Mais voilà, elle arrive à un âge où elle veut se poser, même si cela va en contradiction des désirs de sa mère. Et puis, il y a aussi Lambert et Philippa, respectivement gendre et fille de Richard, un couple bien mal assorti, Antony, fils de Richard… tous ces personnages verront leurs vies basculer à l’arrivée de Fleur et devront régler leurs comptes de famille… le tout dans un humour cynique et légèrement grincante.

Etant fan de la série de l’Accro du Shopping, j’y ai retrouvée l’écriture légère et agréable de Sophie Kinsella. Une bonne comédie qui m’a fait passée un agréable moment de lecture.

8,5/10

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :