Azarea Box

La Confrérie de la Dague Noire tome 5 : L’Amant Délivré

Posted on: mars 29, 2011

LA CONFRERIE DE LA DAGUE NOIRE

Tome 5 : L’Amant Délivré de J.R. Ward

 

Résumé :

Une guerre fait rage à l’insu des humains. Six vampires protègent leur espèce contre la Société des éradiqueurs. ils sont regroupés au sein de la mystérieuse Confrérie de la Dague Noire. Impitoyable et brillant, Viszs est doté d’un pouvoir de destruction incroyable et d’une aptitude terrifiante à prédire l’avenir. Torturé par son passé, il ne fait pas dans les sentiments. La lutte contre les éradiqueurs est sa seule passion… jusqu’au jour où il croise la route du docteur Jane Whitcomb. Tout pourrait changer grâce à elle, mais Viszs est rattrapé par un destin compatible avec celui de la jeune humaine…

 

Mon avis :

Après les histoires de Kholer, Rhage, Zadist et Butch, c’est Viszs qui passe désormais à la casserole.

Contrairement aux tomes précédents et à cause des événements précédents, on ne retrouve pas vraiment la Société des Eradiqueurs. Ainsi, l’auteur a pu se focaliser sur ses personnages et leurs histoires torturées.

Viszs est une véritable énigme. Il est froid, distants et à des tendances sadiques. Pourtant, grâce à ce tome, on en apprend plus sur son passé. Et ce dernier est loin d’avoir été l’histoire des Bisounours. Torturé, violenté, battu, son passé a des répercussions sur ce qu’il est actuellement. De plus, quand les secrets de famille font surface ne vont vraiment pas arrangés les choses. Et pour ne rien arranger, il est destiné, par la Vierge Scribe, à devenir le Primâle de toutes les Elus. Viszs ne voit plus beaucoup d’issue quand à son avenir. Pourtant, une lueur d’espoir apparaît dans son sombre horizon.

Jane Whitcomb est une jeune chirurgienne brillante bien qu’introvertie. Elle vit une vie routinière. Pourtant, tout change le jour où on lui amène un beau gars mystérieux sur sa table de chirurgie. Au moment de sa rencontre avec Viszs, toute sa vie change de tout au tout : elle découvre l’existence des vampires, de la Confrérie, de la guerre contre les Eradiqueurs, de la violence et surtout… surtout l’amour en la personne de Viszs.

J’ai beaucoup aimé leurs histoires à Viszs et Jane. On se retrouve en face d’une histoire d’amour impossible : lui est un vampire et est un combattant, elle est une humaine et est une chirurgienne. Tout au long du roman, ils refrènent comme ils peuvent leur attirance mutuelle, mais comme toujours, l’amour est plus fort que tout. De plus, nous avons des débuts d’intrigues pour les autres personnages restants, comme John et Fhury.

Par contre, si je devais faire une critique c’est la fin du tome. Je l’ai trouvé très spéciale et un peu « bizarre ». Enfin, ce livre reste un très bon livre qui se lit très facilement.

8,5/10

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :