Azarea Box

Le Cercle des Immortels tome 4 : le Loup Blanc

Posted on: mai 4, 2011

LE CERCLE DES IMMORTELS

Tome 4 : le Loup Blanc de Sherrilyn Kenyon


Résumé :

Condamné à la peine capitale par la déesse Artémis, Zarek, le Chasseur de la Nuit, échappe temporairement à cette sentence. Banni aux confins de l’Alaska, il doit être jugé par Astrid, fille de la justice, réputée pour sa sévérité. La belle aveugle a deux semaines pour statuer sur le sort de celui qu’elle ne peut voir qu’à travers le regard de son loup blanc. Mais, dans le huis clos de son chalet où elle tente de cerner la personnalité du guerrier, rendre un verdict n’est pas évident. Zarek est-il ce monstre sanguinaire au cœur de glace dépeint par ses ennemis ou un être meurtri en quête de rédemption ? Quoi qu’il en soit, c’est une véritable force de la nature dont la beauté l’émeut, même si elle sait qu’elle devra peut-être, en son âme et conscience, l’envoyer à une mort horrible.

Mon avis :

Après trois tomes à la qualité inégale, j’attendais avec impatience de pouvoir lire ce quatrième tome car entièrement consacré à un personnage découvert dans le tome précédent : Zarek, le chasseur renégat.

Pour une faute commise dans le passé, le chasseur de la Nuit a été condamné à l’exil par Artémis. Mais cette dernière veut sa tête, ce qui n’est pas du goût de Achéron. C’est pour cela que Astrid, une des filles de Thémis, et juge de son état, est envoyée en Alaska pour le juger et décidée de la sentence : la vie ou la mort. Mais voilà, Artémis n’est pas la seule à vouloir la tête de notre chasseur : un mystérieux chasseur aux grands pouvoirs veut se venger de lui…

Quand j’ai commencé à lire le vire, je n’ai pu m’empêcher de faire la comparaison entre Zarek et Zsadist, un personnage de la Confrérie de la Dague Noire. En effet, tous deux sont des renégats de leur race, tous deux ont un penchant pour la violence, et tous deux possèdent un passé relativement sombre et lourd. Mais la comparaison s’arrête là, et l’histoire est fort heureusement bien éloigné de celle de Zsadist.

Contrairement aux autres tomes, celui-là à la particularité d’être quasiment un huis-clos. Une grande partie de l’histoire se passe dans une cabane, perdue au fin fond de l’Alaska, en pleine tempête de neige. Cela donne un prétexte pour l’auteur de développer ce qu’elle a voulue, et principalement toute la phase du jugement. Comme dit précédemment, Astrid est donc la juge qui doit donner la sentence. Et comme la justice doit être neutre, Astrid est aveugle et ses yeux sont ceux d’un loup blanc. Nous avons donc la découverte de ses deux êtres, que tous différencient mais dont l’attraction est inéluctable. Et j’ai trouvé cette partie touchante et émouvante, bien qu’un peu rapide à mon goût.

Bien sûr, il n’y a pas que de la romance, un peu d’action est également présent et donne le prétexte d’en savoir plus sur le passé de Zarek. Des secrets se dévoilent, renforceant l’opinion qu’on pouvait se faire sur certains personnages.

Je pourrais en parler encore pendant pas mal de temps de ce tome tellement il m’a emballée et à fait remonter en flèche mon estime de cette série. Mais je risque de trop spoiler xD Donc, si comme moi vous avez été déçus pas les tomes précédents, lisez quand même celui-là car il est tout bonnement passionnant.

8,5/10


Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :