Azarea Box

Alpha & Oméga tome 2 : Terrain de Chasse

Posted on: août 29, 2011

ALPHA & OMEGA

Tome 2 : Terrain de Chasse de Patricia Briggs

Résumé : 

Anna et Charles assistent à un conseil sur la proposition controversée de Bran : révéler l’existence des loups-garous. Mais l’Alpha le plus redouté d’Europe, la Bête du Gévaudan, est contre ce projet… et il n’est pas le seul. Les vampires, eux non plus, ne considèrent pas ce coming out d’un très bon oeil. Et lorsqu’ils attaquent Anna, Charles entre dans une rage folle. Anna et lui doivent alors découvrir au plus vite qui se cache derrière tout ça… avant de perdre tous ceux qu’ils aiment.

Mon avis : 

Après avoir lue L’Origine, j’ai tout de suite eue une envie folle de lire le tome 2 de Alpha & Oméga. Chose envie, chose faite 😀

Anna et Charles quittent l’Aspeek Creek pour aller à Seattle, ville où se tient la réunion réunissant les Alphas de divers continents. Cette réunion a pour but de discuter sur la révélation de l’existence des loups-garous à la face du monde. Sur place, ils se heurtent au très controversé et très violent Chastel ou la Bête du Gévaudan, l’Alpha de France. Mais les choses s’enveniment quand Anna se fait attaquer par des inconnus…

Comme peut le faire penser le résumé au dos du livre, ce tome est très axé sur la politique des meutes. Ceci est encore plus intéressant, car pour la première fois, nous rencontrons des loups-garous venus d’autres continents ce qui donne un aspect un peu plus « exotiques ». Et chaque Alpha a sa propre meute, sa propre politique… De plus, le livre apporte plus de précisions sur le rôle d’un Oméga, chose que j’avais trouvé extrêmement cafouillis (jusqu’à ce que je lise L’Origine et ce tome :p).

Anna et Charles évoluent pour former désormais un couple tout à fait fusionnel. Anna s’endurcit et devient plus courageuse, plus forte. Charles, au contraire, s’humanise un peu plus sauf quand un tiers oserait s’attaquer à sa chère Anna. Je trouve leur relation toute mignonne et attachante. Bref un couple que j’adore :p

Une chose m’a gênée, mais cela est strictement d’un point de vue personnel : Patricia Briggs a pris sur elle de réinventer à sa façon le mythe de la Bête du Gévaudan. Etant une historienne dans l’âme, j’ai bien sûr était « choquée » par cette prise de position. Mais cela ne gêne en rien à la lecture. Juste pour info, à l’heure actuelle, on ne sait toujours pas qui était vraiment la « vraie » Bête du Gévaudan. De soupçons se portent sur Jean Chastel, mais rien n’a été vraiment prouvé. Voilà 🙂

Un excellent tome qui relève le précédent (surement du aussi à la lecture au préalable de la préquelle).

8,5/10

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :