Azarea Box

Archive for the ‘Merry Gentry’ Category

MERRY GENTRY

Tome 5 : Sous le Souffle du Mistral de Laurell K Hamilton


Résumé :

« Je suis Merry Gentry. Héritière potentielle du trône de la cour Unseelie. En tentant de prouver ma fertilité à ma tante, la Reine de l’Air et des Ténèbres, j’ai réveillé des pouvoirs endormis depuis des siècles. Je ne connais pas mes propres limites, et peut-être ne les connaitrai-je jamais… Mes gardes et moi sommes arrivés sur le territoire du Roi Sholto… et qui sait si j’en sortirai vivante. »

 

Mon avis :

Cinquième tome de Merry Gentry, Laurell K Hamilton ne déroge pas aux règles et nous livre un tome haut en émotions et en actions.

La première chose qui m’a choquée au préalable, c’est la grosseur du livre. A peine 300 pages alors que le tome 4 en avait plus de 500… Petite panne d’inspiration Madame Hamilton ? Par contre, la couverture est toujours aussi belle, sur les tons bleus. On pourrait se dire qu’il y aura peut-être un peu moins de sexe vu l’épaisseur du livre, ce qui ne serait pas une mauvaise chose.

Raté ! Les 100 premières pages sont consacrés au sexe… ça part mal et commence à devenir lassant… Heureusement, passé ce cap, on se retrouve avec un peu d’action, surtout quand Merry et ses amants entre dans le Royaume de Sholto… Mais bon, il ne reste plus que 200 pages…

Bon, je n’y vais pas par quatre chemins, l’histoire s’enlise. On n’avance pas vraiment, et j’ai l’impression que chaque tome n’est plus qu’un prétexte pour amener de nouveaux hommes dans son lit, la petite chanceuse… Si encore, l’histoire avançait mais pas vraiment de plus, un objet magique qui fait son apparition comme un cheveu dans la soupe c’est un peu comme dans les tomes précédents.

Dire que les deux premiers tomes laissaient envisager une bonne série. Non pas qu’elle soit vraiment mauvaise dans le fond, mais j’ai l’impression de lire la même chose, d’un tome à l’autre.

J’espère vraiment que la série va un peu évoluer car là j’ai l’impression de m’embourber… Dommage.

5/10

Publicités

MERRY GENTRY

Tome 4 : Les Assauts de la Nuit de Laurell K Hamilton

 

Résumé :

A peine remise de sa tentative d’assassinat que Merry doit faire face au meurtre de l’une de ses amies et d’un reporter au sein même du territoire des sidhes, ce qui réveillent de mauvais souvenirs chez notre princesse qui ne veut pas laisser ce crime impuni. Pour mettre toutes les chances de son côté, Merry arrive à convaincre la reine de faire intervenir la police humaine et pendant que celle-ci enquête, Merry doit de nouveau affronter ses opposants toujours plus déterminés et plus imaginatifs. Merry est fatiguée de tout cela et méfiante vis-à-vis des nouveaux gardes qui l’entourent, n’y aurait-il pas parmi eux un traître qui travaillerait à la solde de son cousin ? Merry veut le trouver avant que cela ne coûte la vie d’un des hommes qu’elle aime. Mais en a-t-elle le temps ? Ses nouveaux pouvoirs et la Déesse ne lui laisse pas un seul moment de répit, et c’est une course contre la montre qui s’annonce…

 

Mon avis :

Après un tome 3 en demi teinte et un brin décevant, l’auteur remonte la pente et bien, dans ce quatrième tome des aventures de Merry Gentry.

 

Après avoir échappée à diverses tentatives du précédent tome, cette fois Meredith va devoir faire face à un double homicide qui s’est déroulé dans la Faerie pendant une conférence de presse. Pour l’aider dans sa quête, elle va faire appelle aux compétences des hommes mais il semblerait qu’un très gros complot semble avoir pris place dans la cour Unseelie, complot qui avait déjà été amorcé dans le tome 3…

Heureusement, pour l’aider et la protéger, Merry peut faire confiance à ses fidèles gardes/amants ainsi qu’aux derniers arrivés. Par contre, à force de rajouter des gardes, on commence à s’emmêler les pinceaux et il faut vraiment faire un gros effort de mémoire pour se rappeler qui est qui et qui est le Dieu de quoi :p Chaud comme exercice. De plus, on a des changements de comportements parmi ces derniers. Doyle, par exemple, qui nous montre que les Ténèbres ne sont pas si infaillible que ça et qui commence à dévoiler ses sentiments (on a droit à une très belle scène émouvante sur ça…). Andais aussi, la terrible Reine de l’Air et des Ténèbres, qui commence aussi à dévoiler des signes de faiblesses (enfin bon elle reste toujours aussi terrible et sadique :p). Galen nous montre, que oui, il en a un peu dans le crâne 🙂

Pendant toute la première partie du roman, l’accent est mis sur l’enquête et un peu mois sur le sexe (bon on a quand même droit à une scène super chaude :D) mais la deuxième partie retombe dans l’ouragan sexuel. On a doit d’ailleurs à une scène qui est décrite dans plusieurs chapitres et qui casse malheureusement le rythme.

Un tome qui relève et fait oublier les déboires du tome précédent, enfin. :p

8,5/10

 

MERRY GENTRY

Tome 3 : L’Eclat Envoûtant de la Lune de Laurell K Hamilton

 

Résumé :

 » Je suis Merry Gentry, détective à Los Angeles et Princesse Fey, héritière du trône Unseelie. J’ai réveillé une incroyable magie qui a sommeillé pendant des milliers d’années. Du coup, ma tante, la Reine de l’Air et des Ténèbres, n’est plus distraite par ses passe-temps sadiques. Son obsession, c’est moi. Super ! Et, puisque je ne suis toujours pas enceinte, malgré toute ma bonne volonté, elle se met à jouer les marieuses ! Mais ce n’est plus ma seule préoccupation : mes pouvoirs deviennent incontrôlables. Sans le vouloir, j’ai invoqué un Calice très ancien… De quoi d’autre suis-je capable ? « 

Mon avis :

Troisième tome des aventures de Merry Gentry.

L’histoire pourrait se découper en deux grandes parties. La première partie est une succession de dialogues, de négociations et la deuxième partie, la plus intéressante, et celle de la fameuse visite de Merry Gentry à la Cour Unseelie.

Tout d’abord, j’ai été déçue par ce tome. Autant je m’attendais à quelque chose de bien et vraiment intéressant, et ma joie s’est finalement dégonflée comme un ballon de baudruche… toute la première partie (environ la moitié du livre) est fade et inintéressant. Ca parle, ça parle mais il y’a vraiment que peu d’actions. Je me suis ennuyée ferme. Heureusement que l’auteur se rattrape avec la deuxième partie qui est nettement plus intéressante et plus palpitante. Les événements s’enchaînent et s’accélèrent. En plus, la fin promet des choses plus que bien pour le quatrième tome.

Les personnages sont les mêmes avec des nouveaux. Par contre, à force de rajouter des gardes et des amants, on ne sait plus où on en est. Personnellement, je m’y retrouve plus vraiment dans tous ces nouveaux.

Enfin, une chose qui m’a aussi agacée c’est les descriptions plus qu’ampoulées de l’auteur. C’est vrai, c’est amusant au début de lire comment elle décrit physiquement ses gardes en les comparant avec la nature et tout et tout mais à la longue cela endort plus qu’autre chose et on a tendance à sauter ces passages.

Un tome qui m’a déçue mais avec un final qui promet de bonnes choses pour le tome 4 (du moins je l’espère lol).

6/10

MERRY GENTRY

Tome 12 : La Caresse de l’Aube de Laurell K Hamilton

Résumé :

Qui a libéré les Affamés, ces dieux décharnés qui ne sont pas assez bons pour le ciel et pas assez mauvais pour l’Enfer, qui ne peuvent ni vivre ni mourir et restent coincés entre les deux ? Qui leur livre des
troupeaux d’humains pour qu’ils sucent leur âme ? Et qui est vraiment cette reine de Hollywood, dont la longévité étonne, sinon une déesse évadée de son paradis, pour vivre une vie de mortelle pleine de
paillettes et d’amour ? Mais le temps file et les corps exsangues aux lèvres bleuies s’entassent. Et dans un Los Angeles où les paparazzi sont avides des moindres indiscrétions sur la Cour de l’Air et des Ténèbres, la Princesse Merry doit tout mener de front : avoir un enfant grâce à l’un de ses beaux gardes du corps pour devenir Reine de la Cour Unseelie ; déjouer les complots du fils de la Reine actuelle et de ses sbires magiques ; maîtriser ses pouvoirs enfin révélés, et surtout découvrir son nouvel ennemi, car sa propre vie est en danger.

Mon avis :

Deuxième tome de la série des Merry Gentry, cette fois notre héroïne aura fort à faire. Pas une minute de répit ne lui sera accordée : essayer d’obtenir le plus vite possible un enfant, aider une ancienne déesse a avoir son propre enfant, enquêter sur des meurtres suspects et enfin enquêter sur la libération d’un monstre très puissant… Pour cela elle peut compter sur ces gardes du corps qui lui servent également d’amants… elle en a de la chance cette Merry :p

L’univers ayant été posé dans le premier tome, cette suite en reprend naturellement les ficelles. On en apprend un peu plus (mais un tout petit peu plus) sur quelques uns de ses gardes du corps. Mais surtout plus sur le fonctionnement des deux Cours que sont les Seelie et les Unseelie… avec quelques révélations bien croustillantes au passage :p

Un tome sans vraiment de surprise mais qui se laisse sans souci 😀

7,5/10

MERRY GENTRY

Tome 1 : Le Baiser des Ombres de Laurell K Hamilton

 

Résumé :

Merry Gentry n’est pas une détective comme les autres. Elle habite Los Angeles, parmi les mortels, et mène une vie professionnelle et sentimentale plutôt calme et rangée. En réalité, elle est la Princesse Meredith NicEssus et a fui sa famille trois ans plus tôt – surtout sa tante Andais, Reine de l’Air et de l’Obscurité de la Cour Unseelie, qui n’a de cesse de vouloir la supprimer. Elle a toujours été exclue des siens parce qu’elle est mi-humaine mi-fey, qu’elle
possède peu de pouvoirs. Lors d’une enquête où elle découvre le trafic illégal d’un aphrodisiaque magique – redoutablement efficace -, sa véritable personnalité se dévoile au contact de l’élixir ; et les Gardes de la Reine, créatures ô combien puissantes et viriles, partent aussitôt à sa recherche. Une course-poursuite enragée,
semée d’ébats torrides, de complots et de combats magiques, conduit Meredith jusqu’à la Cour où elle connaîtra les desseins cruels que lui réserve sa tante machiavélique. Cruels, certes, mais placés sous le signe de la sensualité et de l’érotisme… Premier volet des aventures débridées de Meredith NicEssus Le baiser des ombres est un étonnant mélange de dark fantasy et d’érotisme. Une plume bien trempée, un style original, Laurell K. Hamilton, après sa série sur Anita Blake, revient avec une héroïne explosive…

 

Mon avis :

Sortie il y’a plusieurs années de cela, le livre a été réedité cette année par J’ai Lu pour le plus grand plaisir des fans de Laurell K Hamilton (Anita Blake) et de Bit Lit en général.

L’histoire nous propose de suivre la vie et les péripéties de Meredith NicEssus, alias Merry Gentry. Cette dernière travaille pour une agence de détective privé à Los Angeles mais cela reste une couverture car elle est en faite une princesse Seelie qui a fui son monde pour ne pas se faire assassiner. Comme tout bon Fey qui se respecte, Merry est juste une femme magnifique notamment grâce à l’aide du Glamour et qui retrouve malgré elle entraîné dans une histoire assez abracadabrante et dont l’enjeu peut se révéler bien plus importante qu’il n’y paraît…

Ce premier tome nous pose les bases de l’univers violent et sensuel de Merry Gentry et met en scène beaucoup beaucoup de personnages, à tel point qu’il n’est pas toujours aisé de savoir qui est qui dans toute cette amalgame de noms… Pourtant, les protagonistes promettent d’être intéressants à dafaut d’avoir une héroïne attachante… Merry Gentry n’a rien à avoir avec Anita Blake car il lui manque un je ne sais quoi d’humour et de langue de bois… espérons qu’elle s’améliore et prenne un peu du poil de la bête.

A part ça, se laisse lire facilement.

 

7.5/10