Azarea Box

Archive for the ‘Fantasy’ Category

LES SEPT ROYAUMES

Tome 1 : Le Roi Démon de Cinda Williams Chima

 

Résumé :

Han était un voleur et y a renoncé pour aider sa famille à survivre. Ses bracelets d’argent suffiraient à la nourrir, mais un sort mystérieux les scelle à ses poignets depuis toujours. Et ses mésaventures ne font que commencer : quand il prend possession d’une étrange amulette, il est loin d’imaginer qu’elle a appartenu au Roi Démon, qui a failli détruire le monde mille ans auparavant… et qu’il vient de s’attirer les foudres d’hommes impitoyables.

Raisa est une princesse, mais elle aussi doit se battre… contre le mariage que lui impose sa mère. pas question de se laisser faire ! Elle préfère partir au galop vers l’aventure et rêver d’Hanalea, la guerrière légendaire qui libéra le monde de l’emprise du Roi Démon.

 

Mon avis :

Premier tome d’une trilogie, le Roi Démon nous introduit l’histoire de deux Destins, deux personnages que tout oppose : Han, le garçon des rues et Raisa, la princesse.

L’histoire nous transporte dans un monde imaginaire, où se mêle armes blanches et magie, avec pour arrière-fond légendes, guerres, trahisons et sentiments. L’histoire est simple mais reste néanmoins haletante et l’écriture de l’auteur reste efficace. L’auteur sait faire monter la sauce, comme on dit, et les dernières pages savent nous révéler son lot de révélations et d’étonnements. Un vrai régal.

Les deux personnages sont eux aussi très intéressants, bien qu’ils fassent un peu clichés. Han est la garçon des rues : pauvre, mais riche de coeur. Il était un ancien voleur, mais pour sa famille, surtout pour sa petite soeur, il s’est reconverti et essaie de vivre plus légalement. Sa vie bascule le jour où il met la main sur une amulette magique… Raisa est une princesse héritière. Têtue, colérique, un brin arrogante, elle sait être aussi attachante et altruiste à ses heures perdues. Elle essaie, tant bien que mal, d’ouvrir sa cage dorée que représente le château et sa condition de princesse. Elle voudrait être libre, faire ce qui lui plaît, sans avoir de compte à rendre à qui que ce soit. Mais à la manière des bracelets de Han, elle porte une chaîne autour de cou qu’elle ne peut pas enlever. Nos deux personnages n’auraient jamais du se rencontrer, ni se connaître, leurs conditions sociaux étant à l’opposés : lui vient du « ruisseau » à la manière d’un petit « Gavroche », elle vient « d’en haut ». Mais le Destin est capricieux et bien imprévisible…

J’ai vraiment aimée ce premier tome qui nous introduit magnifiquement les deux personnages. Leurs vies se croisent et se décroisent. Chacun à un Destin à réaliser mais avec, au final, un même objectif. Vivement le tome 2 !! ^^

8,5/10

LES DEUX SOEURS

Tome 1 : Guerrière de Marie Brennan

 

Résumé :

Quand une sorcière naît, un double d’elle-même naît. Pour que la sorcière jouisse de l’intégralité de ses pouvoirs, son double doit périr. Mais que se passe-t-il lorsque le double survit ?
Mirage exerce une profession assez singulière : elle est chasseuse de primes. Sa vie dépend de ses talents de tueuse et de son intelligence, et Mirage atteint toujours sa cible. Mais son nouveau contrat va l’entraîner dans le monde ténébreux des sorcières, là où sa force et son habileté risquent de ne pas suffire pour vaincre la magie.
Miryo est une sorcière qui vient de rater son examen d’initiation. Désormais elle sait qu’il existe en ce monde un être semblable à elle, un être qui est elle : Mirage. Et si elle veut obtenir la pleine maîtrise de ses pouvoirs, Miryo n’a qu’une solution : chasser la chasseresse, et la détruire.

 

Mon avis :

Une nouvelle série sortie tout droit du catalogue de l’éditeur Eclipse, Guerrière nous plonge dans un univers où la magie est présente.

Mirage est une chasseuse dotée de capacités incroyables et maniant très bien les lames. Elle parcourt le monde en effectuant divers contrats. Pourtant, le dernier contrat qui lui est proposé la laisse perplexe : elle est chargée d’enquêter sur la mort d’une puissante sorcière. Pour l’aider dans sa quête, elle sait qu’elle peut compter sur son ami de toujours Eclipse.

Miryo est une sorcière sur le point de finir sa formation. Etant  une sorcière, elle est donc une assez piètre combattante. Le jour de son examen, elle apprend un secret liée à son existence et qui va bouleverser à jamais sa vie. Alors qu’elle n’avait jamais franchie les grilles de son école, la voilà sur les routes pour traquer son double : Mirage. Elle doit la trouver et la tuer, seule solution sine qua non si Miryo veut espérer entrer en pleine possession de ses capactités magiques ou alors elle mourra inévitablement.

Toute l’histoire tourne autour des deux femmes et du destin cruel qui les attend. En effet, l’une doit mourir pour que l’autre survive. L’une doit être sacrifiée pour l’autre. Mirage tout comme Miryo vont faire face à ce destin, d’autant plus qu’une menace de plus grande ampleur semble les attendre au bout du chemin…

Tout est réuni dans ce premier tome pour faire passer un excellent moment : complot, trahison, secret, action. D’autant plus que l’écriture est fluide et agréable à la lecture.

Par contre le seul défaut que je ferais ne vient pas de l’histoire à proprement parler mais du livre en général. En effet je n’ai pas fait attention au moment de l’achat, mais il se trouve que mon tome est « faussé ». Vers le milieu du livre, j’ai des pages qui sont plus petites au niveau de la longueur ce qui signifie que non seulement j’ai un décalage dans le texte, mais que quand je regarde le livre par la tranche du dessus j’ai un gros trou… pas très esthétique tout cela 😥 Je ne saurais trop vous conseiller de bien faire attention si vous l’achetez (après avoir vérifié d’autres volumes dans le même magasin et dans d’autres, j’ai pu voir que seul mon exemplaire présenté ce défaut -_-).

9/10

L’EPOPEE DE XYLARA

Tome 1 : Captive de Elizabeth Vaughan


Résumé :

La guerre fait rage aux alentours de Fort-Cascade. Le roi Xymund a bien du mal à protéger sa citadelle contre l’invasion des Firelandais, de féroces cavaliers. Menés par leur chef, le redoutable Tigre, ils pillent, tuent et poussent à l’exode les paysans. A l’intérieur des murs où la surpopulation menace, la princesse Xylara, demi-sœur du roi, est aussi guérisseuse. Elle soigne les blessés d’où qu’ils viennent et n’hésite pas à braver l’interdiction royale en se rendant incognito au chevet des guerriers ennemis. Jusqu’au jour où Xymund négocie enfin la paix. Il obtient de rester suzerain de son royaume, mais le Tigre exige un tribut : une femme, Xylara. Devenue esclave, elle va devoir se soumettre au barbare qui a désormais sur elle tous les droits…

Mon avis :

Après avoir eue des échos comme quoi la trilogie était bien et tout et tout, j’ai décidée de me lancer et d’emprunter la trilogie à mon frère (merci frangin :p)

Lara est une guérisseuse à Fort-Cascade, et elle a fort affaire en cette période de guerre. En effet, une tribu de féroces guerriers sont aux portes de la ville, prêts à l’assiéger. Malgré son appartenance à la faille royale de Fort-Cascade, Xylara n’hésite pas à partager ses connaissances pour sauver les gens de son peuple mais également les ennemis de son peuple. mais voilà, son frère et le chef de la tribu conclut un accord de paix et l’une des conditions de cet accord et que Lara devient la « Captive » du chef de guerre, Keir… Au sein de cette tribu Lara va devoir s’adapter à cette culture aux antipodes de la sienne et apprendre à connaître son nouveau maître, aussi mystérieux que colérique, aussi doux que violent…

Lara est une jeune femme intègre, qui considère que tous hommes, quelque soient sont origines, méritent d’être guéris. Pour cette conviction, elle connaît l’incompréhension voire le mépris des gens. Mais derrière cette façade douce, se cache une femme au très fort caractère, tête de mule, courageuse et qui n’hésite pas à affronter Keir. Ce dernier, est un être violent, habitué aux champs de batailles. Mais en lui-même se cache un homme prêt à tout pour Lara et à la conquérir. Ces deux là dorment un duo explosif où ils se prennent souvent la tête mais dont les sentiments vont se développer peu à peu…

Ce que j’ai bien aimé dans ce livre, c’est la découverte des deux cultures : une féodale où le lien du sang est le plus fort, l’autre plus barbare où seul le mérite fait force de loi. Lara et Keir découvrent et se découvrent à travers leurs différences. Malgré tout, cela créer bien des quiproquos, notamment sur la dénomination du terme de « Captive »… Keir m’a beaucoup fait penser à Alexandre le Grand.
En effet, tous les deux grands conquérants, ils ont également en commun, cette envie de mélanger les cultures et découvrir les autres cultures.

Un excellent premier tome o j’ai vraiment pris beaucoup de plaisir à suivre le début de l’histoire et de la romance entre Lara et Keir.

9/0

TEMERAIRE

Tome 1 : Les Dragons de Sa Majesté de Naomi Novik

Résumé :

Quand le HMS « Reliant » capture une frégate française avec sa cargaison, un œuf de dragon rare, le capitaine Will Laurence sait que sa vie entière va basculer. Nommé pilote du dragon Téméraire dans les Aerial Corps, il apprend peu à peu à connaître cette créature intelligente dont l’amitié indéfectible lui sera précieuse. Car la France, dirigée par un Bonaparte plus audacieux que jamais, rassemble ses propres dragons pour transporter ses troupes sur le sol britannique. Will et Téméraire doivent se préparer sans tarder à subir leur baptême du feu…

Mon avis :

J’avais une certaine appréhension quand j’ai commencé à lire Téméraire. En effet, je me demandais comment l’auteur avait manié l’Histoire (les guerres napoléonienne) avec la Fantasy (présence de Dragons). Et pourtant, je me suis prise une claque magistrale. Ce livre est juste excellent.

On est en présence d’une amitié entre un humain et son animal (un dragon) en plein dans la tourmente de la guerre. Cette amitié se tisse petit à petit au fil des pages et de la confiance mutuelle qu’il s’accorde. On ne peut s’empêcher de sourire devant les réactions que peuvent avoir Laurence et Téméraire vis à vis de l’un et de l’autre. C’est cette amitié qui est vraiment mise en avant dans ce premier tome, plus que l’Histoire elle-même au fond. Cette dernière n’est qu’un prétexte pour forger et renforcée ladite amitié.

Laurence est un capitaine de la Navy qui avait beaucoup d’a priori vis à vis des Corps et de leurs dragons. Au fil du temps, et en devenant lui-même un de ces pilotes, il a bien été obligé de changer de position. Ainsi, on a une évolution des pensées du personnages. Il passe d’un être suspicieux qui ne comprend pas pourquoi cela lui arrive à lui, à quelqu’un qui accepte pleinement sa tâche et qui finalement ne pourrait pas vivre une autre vie et surtout pas sans Téméraire. Ce dernier est un jeune dragon qui a soif de connaissance et de culture. Il a une vision du monde totalement vierge et il se forge petit à petit une opinion avec l’aide de Laurence. D’ailleurs, Téméraire aime tellement Laurence qu’il serait prêt à n’importe quel sacrifice pour lui.

Pour un premier tome, on a un tome excellent, ce qui n’est pas si courant. Le décor étant quand même un décor connu (bon qui connaît pas les guerres Napoléonienne…) l’auteur n’a eu vraiment qu’à se concentrer sur l’action et les histoires d’amitiés. Cela signifie qu’on a vraiment pas de temps mort et qu’on rentre tout de suite dans le vif du sujet sans bla bla et sans chichis inutile. Par contre, ce qui m’a déstabilisé au début, c’est que comme on est du côté anglais, on a donc le point de vue anglais de ces guerres. En gros, Napoléon est un gros méchant ogre corse, ce qu’on voit pas si souvent dans nos littérature 🙂 Enfin, à part ça, c’est du tout bon.

9/10