Azarea Box

Archive for the ‘Historique’ Category

ALTHEA OU LA COLERE D’UN ROI

de Karin Hann

 

Résumé : 

Althéa, orpheline, est élevée par les époux Fouquet. Nicolas Fouquet, alors surintendant des Finances de Louis XIV, est l homme le plus riche et le plus influent du royaume. L enfant grandit à Vaux-le-Vicomte, entourée de tous les artistes et hommes de lettres que compte le siècle. Le point culminant de cette existence heureuse et raffinée sera la fête que donne Fouquet en l honneur du Roi au cours du mois d août 1661. Ce dernier s offusque de tant de munificence et fait arrêter son ministre. Alors commence pour celui-ci la descente aux enfers : un procès honteux et la réclusion à perpétuité. Althéa, devenue une femme, tente alors le tout pour le tout afin de faire libérer son père adoptif, aidée en cela de Mergenteuil, dont elle est éprise. Ordre des Templiers ou secret du Masque de fer. Ils découvrent ensemble la trame d un vaste complot…

Mon avis : 

Althéa est la fille adoptive de Nicolas Fouquet, surintendant des finances sous le règne de Louis XIV. Choyée et adorée par son parrain, Althéa coule de séjours heureux et paisible aux côté de sa famille adoptive. Pourtant, un jour tout bascule. Pour impressionner et honorer le jeune roi Louis XIV, Fouquet organise une fête somptueuse dans son château de Vaux-le-Vicomte. Le roi en est offusqué et sous l’influence de son ministre Colbert, Louis XIV décide d’arrêter Fouquet. Commence pour Althéa sa descente aux Enfers. Séparée de l’homme qui lui sert de père, séparée de sa famille, elle va devoir faire preuve de courage et d’obstination pour atteindre le but qu’elle s’est fixée : sauvée coûte que coûte son parrain…

Althéa est une héroïne comme je les aime : forte, courageuse, avec cette pointe de fragilité. Malgré son jeune âge, elle brave tout pour accomplir sa mission. Malgré tout, elle n’est pas seule et peut faire confiance à différentes personnes dont le Marquis de Mergenteuil, l’homme qui a fait battre son coeur d’adolescente…

Ce que j’ai beaucoup aimé dans ce roman, c’est son thème. Rare sont les livre racontant l’Histoire plus du côté de Fouquet, l’homme dont la chute sociale vertigineuse a marqué les mémoires. On y découvre un homme gentil, sympathique, attaché à sa famille. Un portrait sans doute un peu trop idyllique de la part de l’auteur.

Si vous aimez l’Histoire, les héroïnes courageuses, les histoires d’amour alors vous devriez apprécier ce livre.

7,5/10

Publicités