Azarea Box

Archive for the ‘Le Cercle des Immortels’ Category

LE CERCLE DES IMMORTELS

Tome 4 : le Loup Blanc de Sherrilyn Kenyon


Résumé :

Condamné à la peine capitale par la déesse Artémis, Zarek, le Chasseur de la Nuit, échappe temporairement à cette sentence. Banni aux confins de l’Alaska, il doit être jugé par Astrid, fille de la justice, réputée pour sa sévérité. La belle aveugle a deux semaines pour statuer sur le sort de celui qu’elle ne peut voir qu’à travers le regard de son loup blanc. Mais, dans le huis clos de son chalet où elle tente de cerner la personnalité du guerrier, rendre un verdict n’est pas évident. Zarek est-il ce monstre sanguinaire au cœur de glace dépeint par ses ennemis ou un être meurtri en quête de rédemption ? Quoi qu’il en soit, c’est une véritable force de la nature dont la beauté l’émeut, même si elle sait qu’elle devra peut-être, en son âme et conscience, l’envoyer à une mort horrible.

Mon avis :

Après trois tomes à la qualité inégale, j’attendais avec impatience de pouvoir lire ce quatrième tome car entièrement consacré à un personnage découvert dans le tome précédent : Zarek, le chasseur renégat.

Pour une faute commise dans le passé, le chasseur de la Nuit a été condamné à l’exil par Artémis. Mais cette dernière veut sa tête, ce qui n’est pas du goût de Achéron. C’est pour cela que Astrid, une des filles de Thémis, et juge de son état, est envoyée en Alaska pour le juger et décidée de la sentence : la vie ou la mort. Mais voilà, Artémis n’est pas la seule à vouloir la tête de notre chasseur : un mystérieux chasseur aux grands pouvoirs veut se venger de lui…

Quand j’ai commencé à lire le vire, je n’ai pu m’empêcher de faire la comparaison entre Zarek et Zsadist, un personnage de la Confrérie de la Dague Noire. En effet, tous deux sont des renégats de leur race, tous deux ont un penchant pour la violence, et tous deux possèdent un passé relativement sombre et lourd. Mais la comparaison s’arrête là, et l’histoire est fort heureusement bien éloigné de celle de Zsadist.

Contrairement aux autres tomes, celui-là à la particularité d’être quasiment un huis-clos. Une grande partie de l’histoire se passe dans une cabane, perdue au fin fond de l’Alaska, en pleine tempête de neige. Cela donne un prétexte pour l’auteur de développer ce qu’elle a voulue, et principalement toute la phase du jugement. Comme dit précédemment, Astrid est donc la juge qui doit donner la sentence. Et comme la justice doit être neutre, Astrid est aveugle et ses yeux sont ceux d’un loup blanc. Nous avons donc la découverte de ses deux êtres, que tous différencient mais dont l’attraction est inéluctable. Et j’ai trouvé cette partie touchante et émouvante, bien qu’un peu rapide à mon goût.

Bien sûr, il n’y a pas que de la romance, un peu d’action est également présent et donne le prétexte d’en savoir plus sur le passé de Zarek. Des secrets se dévoilent, renforceant l’opinion qu’on pouvait se faire sur certains personnages.

Je pourrais en parler encore pendant pas mal de temps de ce tome tellement il m’a emballée et à fait remonter en flèche mon estime de cette série. Mais je risque de trop spoiler xD Donc, si comme moi vous avez été déçus pas les tomes précédents, lisez quand même celui-là car il est tout bonnement passionnant.

8,5/10


LE CERCLE DES IMMORTELS

Tome 3 : La Fille du Shaman de Sherrilyn Kenyon

 

Résumé :

Par châtiment divin, le Celte Talon est condamné à perdre toute femme qu’il aimera. Pour oublier la mort de sa bien-aimée Nynia, il jure obédience aux Chasseurs de la Nuit, sombres guerriers d’Artémis qui mènent un combat sans merci contre les Démons.

Mille cinq cents ans plus tard, à la Nouvelle-Orléans, Talon sauve la vie de Sunshine, jeune artiste vers qui, bizarrement, il se sent attiré. Jusqu’au jour où il comprend qu’elle est la réincarnation de Nynia. Dès lors, il la sait en danger. Afin de la préserver, il est prêt à sacrifier son bonheur, mais il ignore encore que leurs retrouvailles ne sont qu’un piège tendu par ses ennemis pour mieux abattre les Chasseurs de la Nuit.

 

Mon avis :

Après avoir été déçue par le deuxième tome de la série, c’était avec scepticisme et appréhension que j’ai commencée la lecture de ce tome 3, qui au final m’a réconciliée avec la série.

Nous sommes toujours en pleine guerre qui opposent les guerriers d’Artémis aux Démons. Donc cela ne change pas vraiment des tomes précédents. Mais là n’est pas vraiment l’essentiel. Cette guerre n’est qu’un prétexte pour nous introduire les différentes histoires d’amour de ces valeureux guerriers, et cette fois, Talon est un personnage plus qu’intéressant.

Talon est un ancien guerrier celte qui a vendu son âme à Artémis pour se venger. A l’instar de Julien et Kyrian, son passé est sombre et sanglant. Maudit par un dieu celte, il a décidé de ne plus s’attacher à une femme pour éviter qu’elle ne meure à cause de lui. Il a donc suivi ce code strict pendant près de mille cinq cents ans jusqu’au jour où son chemin croise celui de Sunshine… Cette dernière est une artiste très tête en l’air (un peu le professeur Tournesol de la série ^^), mais qui porte diablement bien son prénom : c’est un vrai rayon de soleil. A chacune des pages du livre, on y sent sa joie de vivre malgré tout, derrière son apparence de gentille fille, elle a du caractère à revendre, ce que va devoir apprendre Talon bien malgré lui. Grâce à Sunshine, Talon va apprendre que la Destin n’est pas inéluctable et que toute malédiction n’est pas forcément gravée dans la roche. Elle est sa rédemption, son âme soeur, son seul amour.

Ce que j’ai bien aimé dans ce tome c’est que non seulement la présence des différents Dieux Grecs est plus importante, mais l’auteur y a inclus également des Dieux de la mythologie Celte, qui sont tout de même moins connus mais pas moins intéressants.

Nous faisons également la connaissance de différents personnages qui seront les futurs héros des tomes suivants : Zarek le psychopathe, Valerius le Romain arrogant notamment. Et nous en apprenons ENFIN plus sur Acheron le chef des Chasseurs de la Nuit.

Un tome plus intéressant que le précédent avec des personnages haut en couleur qui nous promette encore beaucoup d’aventures pleine de sensualité et d’action.

 

7,5/10

LE CERCLE DES IMMORTELS

Tome 2 : Les Démons de Kyrian de Sherrilyn Kenyon

 

Résumé :

Les dieux ont donné au prince Kyrian de Thrace beauté, force et goût du plaisir. Suite à une trahison, celui qui aurait pu dominer le monde est devenu le Maître des Ténèbres. Selon la légende, seul l’amour d’une femme pourra le ramener à la lumière… Assez ! Amanda en a plus qu’assez de sa famille d’hurluberlus. Enfin, de sa mère et de ses sueurs. Bien sûr, elle les adore, mais elle a plus d’affinités avec son père. Il ne parle pas aux esprits, lui, il n’est pas télépathe, il ne chasse pas les vampires pour se distraire… Amanda est comme lui : rationnelle. Elle veut l’être et mener une vie normale. Mais quand on vous kidnappe, qu’on vous assomme, qu’on vous enferme et que vous reprenez conscience enchaînée à un guerrier blond vêtu de cuir, aux muscles d’acier et aux yeux couleur d’orage, allez donc le renvoyer dans son monde parallèle !

 

Mon avis :

Deuxième tome de la série Le Cercle des Immortels réeditée par J’ai Lu, cette fois on suit l’histoire de Kyrian de Thrace.

Kyrian de Thrace, mentionné dans le premier tome L’Homme Maudit, était un prince de Thrace et ami de Julien de Macédoine (héros du premier tome) est devenu un des Chasseurs de la nuit de Artémis, suite à la trahison de sa femme. Depuis, il est devenu immortel et tue les démons pour protéger les humains. Amanda est la soeur de Séléne (meilleur amie de Grâce qui est la femme de Julien) et fait partie d’une famille de sorcières. Mais voilà, contrairement aux autres membres de sa famille, elle essaie de renier son héritage familiale. Elle fait la connaissance de Kyrian dans des circonstances particulières et se sent immédiatement attirée par ce beau gars ténébreux. Mais voilà, le danger rôle et un démon puissant semble leur en vouloir…

Kyrian est un héros qui avait tout pour plaire : sexy à souhait, ténébreux comme on les aime et qui traîne derrière lui un passé chargé comme un boulet. Mais voilà, son passé devient quasi omniprésent dans l’histoire et l’alourdit, malheureusement. Régulièrement, tel un métronome, est fait mention de la trahison de sa méchante première femme et de ses conséquences. Intéressant au début, mais à la longue ca devient lourd. D’autant plus, que bien sûr, il met en doute ses sentiments et il hurle à cors et à cris sans arrêt « Jamais je ne pourrais aimer une femme… faut pas.. faut pas… »… bon, cela ne l’empêche pas de faire la bagatelle et de le regretter après… une vraie fille dans le fond ^^Amanda vient d’une famille un peu loufoque quand même d’où elle se sent en marge. Un peu ennuyeuse au début (d’ailleurs elle n’arrête pas de dire qu’elle aime sa vie ennuyeuse…), sa vie bascule malgré elle le jour où elle rencontre Kyrian… et elle change!! si si 🙂 cela n’empêche pas les remises en questions et autres mais elle de vient plus forte et assumera pleinement son héritage sanguin. Enfin, Désiderius, le grand démon méchant qui semble avoir une dent contre la Terre entière. Vil et cruel, il est tout de même absent pendant une grande partie sous prétexte qu’il se réfugie… mouais… en tout cas le pauvre, il va connaître une fin atroce (et ridicule…).

Bon disons le franchement, j’ai été déçue par ce tome. J’avais bien aimé le premier tome et je me faisais une joie de connaître enfin l’histoire de Kyrian… ben mon enthousiasme s’est vite calmée. L’histoire avance lentement et les répétitions sur son passé gâche le tout. On se retouve en présence d’un tome moyen malgré l’intervention de Grâce et de Julien à un moment (ca fait toujours plaisir de voir les anciens héros ^^).

5/10

 

LE CERCLE DES IMMORTELS

Tome 1 : L’Homme Maudit de Sherrilyn Kenyon

Résumé :

Grace est sexologue. Pourtant, sa vie sentimentale est un désert, ce qui n’a rien de réjouissant quand on vient d’avoir vingt-neuf ans ! justement, pour fêter son anniversaire, Grace n’a pas hésité à ouvrir le livre magique de sa copine Selena et à invoquer trois fois à minuit Julian de Macédoine, condamné par les dieux de l’Antiquité à offrir à ses maîtresses le plaisir absolu. Ce n’est qu’une légende… Mais que fait cet homme beau à se damner et nu dans le jardin de Grace ? – Commandez et j’obéirai. Je suis à vous pendant un mois, lui déclare-t-il le plus sérieusement du monde. Grace doit se rendre à l’évidence. En guise de cadeau d’anniversaire, elle a eu droit à l’homme idéal ! Elle en tombe irrémédiablement amoureuse. Il n’a pas le droit d’aimer ? Qu’à cela ne tienne, elle trouvera le moyen de la libérer de son sortilège ! N’est-elle pas celle qu’il attend depuis deux mille ans ?

Mon avis :

Sorti il y’a quelques années de cela, l’éditeur J’ai Lu a eu la bonne idée de réedité cette série pour ceux et celles qui seraient passés à côté… dont j’en fais partie.

Grace est une femme vivant à l’époque contemporaine. Elle vit pour son travail et se refuse toute relation sentimentale passagère. Sa meilleure amie décide d’y remédier et lui offre un livre magique pour son anniversaire. Croyant à une mauvaise blague, Grace récite l’invocation. Et là, surprise, un homme beau comme un Dieu et nu comme un ver se présente à elle et lui offre ses services sexuelles pendant un mois. Mais voilà, Grace, bien que sous le charme de cet Adonis, a des principes rigides et refuse de coucher avec lui. Pas de sexe juste pour le sexe. D’autant plus qu’elle a un coeur gros comme la main : elle décide de tout faire pour l’aider à se libérer de sa malédiction… quitte à affronter des Dieux pour cela.

C’est dans ce contexte originale, qui mêle modernisme et Antiquité que l’auteur ancre son histoire. On se retrouve, ainsi, avec deux héros, que tout oppose, et qui n’auraient jamais du se connaître. Grace vit au XXIème siècle, elle ne connaît que la vie facile de la modernité et à des principes de liberté. Julien, lui, a vécu à l’Antiquité, dans un monde violent où le plus fort mange le plus faible. Il ne comprend pas toujours les actions et réactions de Grace qui lui sont totaelment étrangers et déroutants : en effet pendant près de deux mille ans il n’a été que le jouet de moult femmes qui profitaient de son corps sans le comprendre. Et voilà que Grace veut le connaître et refuse de le considérer comme un simple objet sexuel. Ils doivent donc se découvrir mutuellement pour espérer atteindre leur but : libérer Julien de sa malédiction.

Un bon premier tome où Sherrilyn Kenyon nous introduit son univers et ses personnages.

7,5/10