Azarea Box

Archive for the ‘Les Vampires Argeneau’ Category

LES VAMPIRES ARGENEAU

Tome 2 : L’Amour m’a Tuée de Lynsay Sands

 

Résumé :

Etienne Argeneau se trouve dans une situation bien délicate. Il a transformé en vampire une jeune femme qui lui a sauvé la vie afin de lui rendre la pareille. Seulement, voilà : les vampires ne peuvent « infanter » qu’une seule personne dans leur longue existence. Par conséquent, il est de coutume d’en faire bénéficier l’âme soeur, Etienne ne l’a toujours pas rencontrée après trois cents ans de célibat et il doute que la séduisante Rachel Garrett soit disposée à jouer un tel rôle, ou même qu’elle en ait l’étoffe… quelle que soit leur attirance réciproque.

 

Mon avis :

Après un premier tome bien mais pas extraordinaire, je me suis lancée dans ce deuxième tome sans beaucoup d’espoirs à beaucoup mieux.

Exit Lissianna, bonjour Etienne, l’un des frères de cette dernière. Etienne est un homme solitaire, vivant principalement pour les ordinateurs. D’ailleurs, il est devenu concepteur de jeux vidéos et son plus gros succès est un jeu nommé « Blood Lust » qui raconte l’histoire de la chasse de vampires (!!!). Rachel Garrett est une humaine vivant la nuit à cause de son métier. En effet, elle est légiste à la morgue et de service de nuit. Un jour, elle reçoit un mort tué par balle… mort qui s’avère être en fait bel et bien vivant car ce n’est autre que Etienne. A la suite d’événements assez rocambolesque, Rachel se fait tuée et Etienne, pour lui sauver la vie, la transforme en vampire. Et voilà notre Rachel, obligée d’apprendre à vivre comme une vampire et cela aux côté du beau Etienne…

Comme pour le premier volume, l’humour et le second degré est de mise. Que cela soit au moment de la réaction de Rachel quand elle découvre son nouvel état ou bien encore le « méchant » de l’histoire qui fait plus penser à un fou déjanté qu’à un véritable méchant, tout est fait pour nous tirer un sourire.

Pourtant, j’ai trouvée l’histoire bien faible et très fantaisiste. L’essentiel de l’histoire réside vraiment dans l’histoire d’amour naissant entre Rachel et Etienne. Le reste est très survolée et ne sert pas à grand-chose.

Je reste toujours sceptique face à cette série. Non pas qu’elle soit mauvaise, mais je trouve le fond très léger et l’intrigue pas très intéressante. Heureusement que le charisme des personnages rattrape un peu le tout.

6,5/10

Publicités

LES VAMPIRES ARGENEAU

Tome 1 : En-Cas d’Urgence de Lynsay Sands

 

Résumé :

Cela fait des siècles que Lissianna Argeneau cherche l’âme soeur, l’homme idéal, bien sûr. Mais elle a un problème que sa mère s’est mis en tête de régler : elle s’évanouit à la vue du sang. Le comble pour un vampire et un véritable drame dans la célèbre famille des vampires Argeneau.

Alors Madame enlève un séduisant thérapeute pour l’offrir à son héritière. Quand Lissianna le découvre, attachée à son lit, elle pense qu’il s’agit d’un en-cas. Mais se pourrait-il que le docteur Gregory Hewitt soit en fait le plat de résistance ? Enfin, pas trop coriace, car après tout Lissianna est, elle aussi, tout à faire irrésistible…

 

Mon avis :

Nouvelle série chez Milady, Les Vampires Argeneau nous invite à découvrir les aventures et les péripéties des membres de cette famille de vampires pas comme les autres.

Et la première à faire son apparition est Lissianna, jeune vampire de 202 ans à peu près normal. Oui, à peu près normal car, malheureusement pour elle, Lissianna est dotée d’une phobie particulièrement éprouvante pour elle : elle est hémophile et s’évanouit automatiquement à la moindre goutte de sang. Un peu embêtant pour un vampire !

Lui, Gregory Hewitt est un célibataire endurci d’une trentaine d’années (sa famille essaie de le caser vainement !). Il est thérapeute spécialisé dans les phobies… cela tombe bien pour les Argeneau ! Toute la famille espère qu’il pourra aider Lissianna et c’est pour cela qu’il n’hésite pas à enlever ce pauvre médecin pour qu’il devienne le thérapeute personnel de Lissianna… seulement un thérapeute ? :p

Ce premier tome introduit donc l’histoire de Lissianna et de Gregory avec une première ébauche des autres personnages (qui auront eux aussi un tome qui leur sera consacré). Cette série avait été décrite comme humoristique, un peu dans la veine de Sarah Dearly. Disons le franchement, je n’ai pas éclaté de rire comme j’ai pu le faire dans la série de Michelle Rowen. Certes, on se retrouve avec des situations cocasses et un peu farfelues (la course poursuite en vélo… très classe pour fuir xD) mais cela reste ponctuel.

L’auteur nous écrit sa propre conception du mythe des vampires et c’est assez… space quand même ^^. Cela m’a bien surprise, mais au final pourquoi pas (pour les amateurs de « vampires classiques » rebrousser chemin :p)

Un bon petit tome qui reste malgré agréable à lire, avec une mythologie vampirique originale.

7,5/10