Azarea Box

VAMPIRE ACADEMY

Tome 4 : Promesse de Sang de Richelle Mead

Résumé : 

Comment trouver le courage de tuer celui qu’on aime ? Le monde de Rose a basculé lors de la dernière attaque meurtrière contre l’académie : Dimitri s’est fait enlever par les Strigoï. Or Rose lui a juré qu’elle le tuerait plutôt que de le laisser devenir l’un de ces êtres cruels et sanguinaires. Elle va devoir abandonner sa meilleure amie Lissa et partir à la recherche de Dimitri pour honorer sa promesse.
Mon avis : 
Etant une fan inconditionnelle de cette série, j’attendais donc avec IMPATIENCE ce quatrième tome au vue des évènements du précédent… disons le clairement je n’ai pas du tout été déçue !
Après le tragique évènement arrivé à l’académie, Rose quitte cet endroit pour poursuivre son aimé et tenir sa promesse. Sa quête la mène en Russie, dans le pays natal de Dimitri. Mais celle-ci se révélera pas de tout repos, et apporte son lot de surprises pour Rose…
Exit la Rose pleine de vie. Nous avons maintenant une Rose plus mature, plus forte et également plus fragile. Par amour, elle fera tout pour retrouver l’homme de sa vie et lui asséner le coup fatal.
Nous sommes donc en présence d’un tome bien plus sombre que les précédents et qui dégage son lot d’émotions à gogo. On se surprendra plus d’une fois à ressentir les mêmes émotions que l’héroïne : espoir, peine, tristesse, déchirement… Richelle Mead sait jouer avec les émotions et les sentiments de Rose ainsi que les nôtres. Et c’est ce qui rend un livre intéressant et excellent.
Un tome à lire absolument (et prévoyez le paquet de mouchoirs xD).
9,5/10

MINUIT

Tome 1 : Le Baiser de Minuit de Lara Adrian

Résumé :

À la suite d’un meurtre, Gabrielle Maxwell est projetée dans un monde où les vampires rôdent et se livrent une guerre fratricide. Lucan Thorne méprise la violence de ses congénères. Lui-même vampire, il a juré de protéger non seulement les siens, mais aussi l’humanité. Il ne peut courir le risque de se lier à une mortelle. Mais quand Gabrielle devient la cible de ses ennemis, il n’a d’autre choix que de l’entraîner dans les profondeurs où il règne l’entraîner dans son univers.

Mon avis :

Une série de Romance Paranormale sortie chez Milady il y a quelques temps déjà (oui j’ai un peu de retard dans mes avis :p).

Ce qui m’a frappée quand j’ai refermée le livre une fois finie, c’est la ressemblance avec une autre série de Romance Paranormale : La Confrérie de la Dague Noire. Et c’est donc inconsciemment qu’on ne peut s’empêcher de faire des comparaisons… à la défaveur, malheureusement de la série de Lara Adrian.

Non pas que ce premier tome est inintéressant et mauvais, mais il vient bien plus tard que la Confrérie de la Dague Noire, dont l’histoire est déjà bien installée. Cette impression de « déjà vue » laisse un goût amer et, disons le clairement, je me suis un peu ennuyée à le lire (et je me souviens avoir mis un temps fou à m’y plonger et à le finir).

Enfin, je ne compte pas m’arrêter à cette première impression mitigée et compte tout de même bien continuer cette série. 😛

6,5/10

SARAH DEARLY

Tome 4 : D’Enfer de Michelle Rowen

Résumé : 

Depuis que je suis vampire, ma vie est un vrai chaos. Entre mon histoire d’amour impossible et mes problèmes avec les chasseurs, je touche le fond. mais j’ai bien l’intention de me reprendre.

D’abord, trouver du travail. Or avec moi, un entretien d’embauche a vite fait de se transformer en cauchemar. Et pour couronner le tout, voilà qu’une sorcière me transforme en nocturne, une espèce de vampire dangereuse et allergique au soleil. Finie, la bronzette. Génial !

Je commence à me demander si quelqu’un là-haut n’a pas une dent contre moi…

Mon avis : 

Après un troisième tome consacré à Quinn, voilà le retour d’une des vampires les plus déjantées de la Bit-Lit : Sarah Dearly !

Cette fois, rien ne va plus sous les tropiques. Au cours d’une réunion d’anciens élèves, Sarah retrouve une de ces anciennes connaissances. Cette dernière semble avoir une dent contre notre héroïne et lui jette tout bonnement un sort : Sarah devient une nocturne, une vampire cruelle, aux instincts primitifs et ne supportant pas le soleil. La voilà en quête de la sorcière pour inverser le processus avant que le temps ne soit écoulé…

Sarah ne change pas. Bien qu’elle soit un vrai aimant à problèmes et que pas mal de difficultés se présentent à elle, elle garde un humour et son sourire à tout épreuve. Son exact opposé masculin, Thierry, devient un peu moins froid, plus ouvert. De plus, ce que j’ai trouvé intéressant, c’est que l’auteur à intercalé des chapitres concernant Thierry et son passé. Enfin on en sait plus sur le beau ténébreux. A leur côté, on découvre un mystérieux personnage surnommé le « Diable Rouge ». Allié ? Ennemi ?

Un bon Sarah Dearly, pas surprenant mais toujours aussi frais à lire. L’auteur nous y a inséré plusieurs trames qui se continuent dans les tomes suivants et qui donnent forcément plus envie de le lire :D. Je déplore juste le départ de Quinn car j’aimais bien le petit trio qu’il formait avec Sarah et Thierry.

Ca se lit vite, ca se lit bien et ca divertit bien… que demander de plus ? 😀

8,5/10

LE CERCLE DES IMMORTELS

Tome 4 : le Loup Blanc de Sherrilyn Kenyon


Résumé :

Condamné à la peine capitale par la déesse Artémis, Zarek, le Chasseur de la Nuit, échappe temporairement à cette sentence. Banni aux confins de l’Alaska, il doit être jugé par Astrid, fille de la justice, réputée pour sa sévérité. La belle aveugle a deux semaines pour statuer sur le sort de celui qu’elle ne peut voir qu’à travers le regard de son loup blanc. Mais, dans le huis clos de son chalet où elle tente de cerner la personnalité du guerrier, rendre un verdict n’est pas évident. Zarek est-il ce monstre sanguinaire au cœur de glace dépeint par ses ennemis ou un être meurtri en quête de rédemption ? Quoi qu’il en soit, c’est une véritable force de la nature dont la beauté l’émeut, même si elle sait qu’elle devra peut-être, en son âme et conscience, l’envoyer à une mort horrible.

Mon avis :

Après trois tomes à la qualité inégale, j’attendais avec impatience de pouvoir lire ce quatrième tome car entièrement consacré à un personnage découvert dans le tome précédent : Zarek, le chasseur renégat.

Pour une faute commise dans le passé, le chasseur de la Nuit a été condamné à l’exil par Artémis. Mais cette dernière veut sa tête, ce qui n’est pas du goût de Achéron. C’est pour cela que Astrid, une des filles de Thémis, et juge de son état, est envoyée en Alaska pour le juger et décidée de la sentence : la vie ou la mort. Mais voilà, Artémis n’est pas la seule à vouloir la tête de notre chasseur : un mystérieux chasseur aux grands pouvoirs veut se venger de lui…

Quand j’ai commencé à lire le vire, je n’ai pu m’empêcher de faire la comparaison entre Zarek et Zsadist, un personnage de la Confrérie de la Dague Noire. En effet, tous deux sont des renégats de leur race, tous deux ont un penchant pour la violence, et tous deux possèdent un passé relativement sombre et lourd. Mais la comparaison s’arrête là, et l’histoire est fort heureusement bien éloigné de celle de Zsadist.

Contrairement aux autres tomes, celui-là à la particularité d’être quasiment un huis-clos. Une grande partie de l’histoire se passe dans une cabane, perdue au fin fond de l’Alaska, en pleine tempête de neige. Cela donne un prétexte pour l’auteur de développer ce qu’elle a voulue, et principalement toute la phase du jugement. Comme dit précédemment, Astrid est donc la juge qui doit donner la sentence. Et comme la justice doit être neutre, Astrid est aveugle et ses yeux sont ceux d’un loup blanc. Nous avons donc la découverte de ses deux êtres, que tous différencient mais dont l’attraction est inéluctable. Et j’ai trouvé cette partie touchante et émouvante, bien qu’un peu rapide à mon goût.

Bien sûr, il n’y a pas que de la romance, un peu d’action est également présent et donne le prétexte d’en savoir plus sur le passé de Zarek. Des secrets se dévoilent, renforceant l’opinion qu’on pouvait se faire sur certains personnages.

Je pourrais en parler encore pendant pas mal de temps de ce tome tellement il m’a emballée et à fait remonter en flèche mon estime de cette série. Mais je risque de trop spoiler xD Donc, si comme moi vous avez été déçus pas les tomes précédents, lisez quand même celui-là car il est tout bonnement passionnant.

8,5/10


KAYLA STEELE

Tome 1 : La Fiancée de Dante de Natasha Rhodes

 

Résumé :

Kayla Steele vit à Los Angeles. Elle mène une vie de jeune fille normale, avec un job et ses problèmes de coeur. Mais sa vie s’apprête à changer…

Car la Cité des Anges n’a jamais aussi bien porté son nom : anges, démons, loups-garous et vampires hantent ses rues. Kayla devra maîtriser très vite les sciences occultes, si elle veut survivre dans ce monde dangereux…

 

Mon avis :

Une nouvelle série chez Eclipse, Kayla Steele nous entraîne dans un Los Angeles où se côtoient dans le plus grand secret les créatures surnaturelles.

Kayla Steele est une jeune femme normale : elle travaille tant bien que mal pour vivre. Le seul rayon de soleil de sa vie est un homme : Karrel. Un soir, alors que Kayla s’attendait à une soirée romantique en compagnie de Karrel, tout bascule : ce dernier est retrouvé mort. C’est à ce moment-là que Kayla découvre le pot aux roses : Karrel n’était pas du tout le jeune homme tranquille qu’elle pensait. En effet, Karrel est un chasseur de loups-garou, appartenant à une organisation militaire top secrète. Et voilà notre héroïne en fuite pour essayer d’échapper aux créatures responsables de la mort de son petit ami.

Partant d’une histoire simple, l’auteur réussit à créer une histoire en fait très complexe, sur fond de manipulations génétiques, complots et trahisons. De plus, l’auteur introduit beaucoup de personnages, ce qui fait que par moment on ne sait plus trop qui est qui, qui est avec qui et qui fait quoi. D’autant plus qu’ils ont tous tendances à se donner des coups de couteaux dans le dos… Los Angeles, ton univers impitoyable !

Les personnages sont tous intéressants, que ce soit les « gentils » ou les « méchants ». Une mention spéciale pour Kayla, qui évolue bien dans l’histoire passant de la fille normale à une fille courageuse se battant pour sa survie. Sans oublier Harlem, un fou vraiment fou 🙂

Au final, une histoire complexe mais vraiment intéressante, le tout écrit dans une écriture fluide. Si en plus la couverture est superbe et à un toucher « velours » alors pourquoi s’en priver ?

8,5/10

UNE AVENTURE DE DANNY VALENTINE

Tome 2 : par-Delà les Cendres de Lilith Saintcrow

 

Résumé :

Rien ne va plus à Saint-City : les psions meurent et les flics n’arrivent pas à trouver ce qui relie les victimes. Une seule option : faire appel à Dante Valentine – l’occasion rêvée pour la nécromante d’oublier les tragédies récentes. Cette fois, elle doit rappeler d’entre les morts l’esprit de la dernière victime, qui lui délivre un message sibyllin : « Souviens-toi de l’Académie de l’Hégémonie ». Une institution où Danny a été recueillie quand elle était enfant. Un lieu qu’elle essaie d’oublier depuis dix ans…

 

Mon avis :

J’avais bien aimé le premier tome, surtout grâce à son ambiance cyberpunk. C’est donc avec enthousiasme que je me suis jetée sur ce tome 2.

Plusieurs mois ont passés après les événements qui ont secoué la vie de Danny Valentine. Elle essaie d’oublier ce qui s’est passé et se jette tête baissée dans son travail avec l’aide de Jace, un ex-amant. Pourtant, des événements secouent Saint-City. Des psions se font massacrer et la police et complètement dépassé. C’est pour cela que Gabe fait appel à sa meilleure amie, Danny. Malheureusement pour cette dernière, ce qui semblait être une banale mission, va se révéler plus difficile : en effet, Dante va devoir faire appel à des souvenirs douloureux de son passé…

Je ne vais pas y aller par quatre chemins : autant j’avais été enchanté par le premier tome, autant le deuxième m’a ennuyée ferme. Pourtant, l’ambiance est là avec son univers cyberpunk. Mais ce tome est plus un tome de réflexion interne pour Dante. Du début à la fin, on assiste à une sorte d’auto-flagellation de l’héroïne à cause des événements du premier tome. Du coup, on a beaucoup de descriptions, de réflexions internes de Dante et très peu de discours. Cela donne une impression que tout traîne en longueur.

A cause de cet ennui persistant que j’ai ressentie, je pense être passé totalement à côté du livre. C’est sombre et triste (à la limite du larmoyant), et à la fin on a une petite lumière. Mais cela ne suffit pas à corriger les défauts du livre. Dommage.

 

4,5/10

LA CONFRERIE DE LA DAGUE NOIRE

Tome 5 : L’Amant Délivré de J.R. Ward

 

Résumé :

Une guerre fait rage à l’insu des humains. Six vampires protègent leur espèce contre la Société des éradiqueurs. ils sont regroupés au sein de la mystérieuse Confrérie de la Dague Noire. Impitoyable et brillant, Viszs est doté d’un pouvoir de destruction incroyable et d’une aptitude terrifiante à prédire l’avenir. Torturé par son passé, il ne fait pas dans les sentiments. La lutte contre les éradiqueurs est sa seule passion… jusqu’au jour où il croise la route du docteur Jane Whitcomb. Tout pourrait changer grâce à elle, mais Viszs est rattrapé par un destin compatible avec celui de la jeune humaine…

 

Mon avis :

Après les histoires de Kholer, Rhage, Zadist et Butch, c’est Viszs qui passe désormais à la casserole.

Contrairement aux tomes précédents et à cause des événements précédents, on ne retrouve pas vraiment la Société des Eradiqueurs. Ainsi, l’auteur a pu se focaliser sur ses personnages et leurs histoires torturées.

Viszs est une véritable énigme. Il est froid, distants et à des tendances sadiques. Pourtant, grâce à ce tome, on en apprend plus sur son passé. Et ce dernier est loin d’avoir été l’histoire des Bisounours. Torturé, violenté, battu, son passé a des répercussions sur ce qu’il est actuellement. De plus, quand les secrets de famille font surface ne vont vraiment pas arrangés les choses. Et pour ne rien arranger, il est destiné, par la Vierge Scribe, à devenir le Primâle de toutes les Elus. Viszs ne voit plus beaucoup d’issue quand à son avenir. Pourtant, une lueur d’espoir apparaît dans son sombre horizon.

Jane Whitcomb est une jeune chirurgienne brillante bien qu’introvertie. Elle vit une vie routinière. Pourtant, tout change le jour où on lui amène un beau gars mystérieux sur sa table de chirurgie. Au moment de sa rencontre avec Viszs, toute sa vie change de tout au tout : elle découvre l’existence des vampires, de la Confrérie, de la guerre contre les Eradiqueurs, de la violence et surtout… surtout l’amour en la personne de Viszs.

J’ai beaucoup aimé leurs histoires à Viszs et Jane. On se retrouve en face d’une histoire d’amour impossible : lui est un vampire et est un combattant, elle est une humaine et est une chirurgienne. Tout au long du roman, ils refrènent comme ils peuvent leur attirance mutuelle, mais comme toujours, l’amour est plus fort que tout. De plus, nous avons des débuts d’intrigues pour les autres personnages restants, comme John et Fhury.

Par contre, si je devais faire une critique c’est la fin du tome. Je l’ai trouvé très spéciale et un peu « bizarre ». Enfin, ce livre reste un très bon livre qui se lit très facilement.

8,5/10